Archives pour la catégorie Un peu de nous…

La place en crèche…une légende urbaine, un mythe, existe-t-elle??

Bébé est né, on est aux anges, on bisouille, on câline, on s’extasie….Et hop il faut déjà penser à la reprise, pour celles qui ne veulent/peuvent pas prendre le congé parental ce sera au 2 mois voir 3 mois maximum de bébé. Si la préférence est pour la crèche il aura fallu s’inscrire au moins au 3ème mois de grossesse ( je ne parle pas pour Paris ou ton bébé sera à encore à l’état de spermatozoïde dans les boules de l’homme que tu n’as pas encore rencontré … ).

Quand j’ai eu mon aîné, j’était mère célibataire et je travaillais, j’ai donc été prioritaire et il a fait ses 3 ans en crèche. Donc oui elle existe.

Pour les jumeaux, je n’avais pris qu’un an de congé parental, chéri était au chômage et on nous a clairement dit que comme il était au chômage on n’aurait pas de place car il pouvait les garder…Pôle emploi n’était pas du même avis…

Pour Morgan, j’ai pris les 3 ans de congé parental, donc pas de soucis.

Pour le petit dernier, M.Hollande et son équipe sont passés par là et ont décidés que les parents devaient se partager le congé, jusqu’au 24 mois de l’enfant maximum pour le premier et le reste pour le second. Mon homme adore ses enfants hein, mais il préfère bosser et ramener un salaire que de toucher 400 malheureux euros pour rester à la maison!!!

Donc dès mars 2016, j’ai été m’inscrire pour une place en crèche en indiquant que ce serait à partir d’avril 2017, on m’avait dit qu’il n’y avait plus de critère de priorité ( perso j’en doute grandement) qu’il y aurait de grande chance pour que j’ai une place en septembre 2017…Et bien verdict, non pas de place, renouveler la demande pour la commission des places pour octobre.

jusqu’à présent j’ai eu de la chance car ma belle mère nous a dépanné (tout est relatif avec le terme chance et belle-mère dans la même phrase). Mais là a ce moment précis, je n’ai aucune idée de comment sera gardé mon bébé à la rentrée, il va falloir que je cavale partout pendant mes vacances pour trouver, et la dame du service petite enfance qui me bassine avec les nounous… Je n’aime pas ce mode de garde, point!

C’est plus le concept d’une unique personne qui garde 2,3,4 enfants, qui fait comme elle veut car tout ce passe chez elle, qui si elle fait un malaise est seule, alors qu’une crèche me rassure plus, elles sont plusieurs, la structure est hyper adapté, et je n’ai pas envie d’y laisser mon salaire, d’avoir des congés imposés, puis merde c’est mon enfant j’ai le droit de choisir comment je veux qu’il soit gardé???!!

Et pourtant je suis dans une grande ville je n’imagine pas les plus petites villes…

Bref, je suis en colère, on est un des pays ou il y a le moins de crèches crée par rapport à l’évolution démographique de ces 30 dernières années et à part si notre nouveau Président prend les choses en main, je ne vois pas quand ça changera.

Quel mode de garde préfères-tu? Et lequel as-tu finalement?

 

Le Mépris

Non, je ne te ferais pas un remake du film de Jean Luc Godard. Je te parlerais juste de ma tristesse latente de voir le mépris de mon petit dernier.

Je ne lui en veut pas, je le comprends pleinement. Avoir sa maman à disposition depuis sa naissance, puis hop à deux ans, elle se tire tous les matins avec mes frères et ils reviennent tous sans moi.

-Que se demande-t-il dans sa belle petite tête ?

-Tu crois qu’il pense qu’on part jouer sans lui au parc toute la journée et qu’on l’abandonne?

Désolée, c’était une petite apparté en monologue!!

C’est ma belle-mère qui le garde à la maison, et tout ce passe bien. Quand elle est là, il me voit et râle et je peux courir pour pouvoir lui faire un bisou. Quand elle part c’est pareil, même me donner la main dehors il ne veut pas et préfère la donner à ses frères. Avec son père, il n’a pas se rejet, il a l’habitude de le voir partir travailler donc aucun changement.

Alors il y a quelques jours, parce qu’en plus il fait des comédies au coucher et que même le prendre dans le lit il s’écartait, j’ai craqué (en plus c’était la mauvaise période du mois… ce qui n’arrange rien). J’ai chialer un bon coup, ça faisait plus d’un mois que la boule me restait en travers, chéri m’a réconforté en me disant que ce n’était pas ma faute, ça m’a fait du bien d’évacuer.

Même si je suis contente d’avoir repris le travail, je ne remercie pas M.Hollande et son gouvernement pour avoir raccourci le congé parental, je serai d’ailleurs curieuse de savoir combien d’homme prennent le relais au bout des 18 mois??!!

Bon, ça c’était les deux premiers mois surtout, maintenant ça se passe beaucoup mieux heureusement, il faut juste un peu de temps, d’adaptation. Les matins en week end il est adorable, il s’est réveillé, donc je me suis levé avec lui pour laisser papa se reposer, et il m’a tendu sa tête pour un bisou et faire des câlins. Il revient petit à petit vers moi et on compense le week end…C’est déjà ça!!!

19221538_1885516271704335_4293922955173513354_o.jpg

Et toi? Tu as repris le travail? La séparation c’était comment chez toi?

 

 

 

 

Bilan des 6 mois d’arrêt du tabac 

Voilà ça fait déjà seulement 6 mois aujourd’hui que j’ai eu mon déclic pour arrêter de fumer.

Déjà pour la santé avec mon Crohn ce n’est pas très conseillé, puis financièrement 150 euros par mois, ça en fait de l’argent qui part en fumée.

Donc, depuis le 24 octobre 2016, je suis non fumeuse et je vais te dire ce que ça a changé!!

On dit souvent que le tabac terni le teint, cause des problèmes de peau, je n’ai pas vraiment remarquer de changement flagrant de ce côté là…

Pour l’odeur/ l’haleine,  je n’ai plus cet odeur de tabac froid sur les vêtements, les doigts, d’ailleurs les doigts qui portaient la cigarette ne sont plus jaunis, même le matin dans l’appartement il n’y a plus cette désagréable odeur froide et âcre, faire des bisous à mon homme est sûrement beaucoup plus agréable pour lui qui n’a jamais fumé.

Non, le hic c’est que j’ai pris 5-6 kilos car je me suis vengée sur la bouffe, pour le souffle malgré les kilos pris je me sens moins essoufflée.

Il y a sûrement d’autres choses qui ce sont améliorés mais que je ne vois pas forcément.

J’ai parfois des envies soudaines de cigarettes et puis en quelques minutes ça part. Je pensais avoir du mal à la reprise du travail avec la vieille habitude des pauses cigarettes mais non finalement je les remplace par les pauses café 😋 !!

Voilà mon petit bilan 😉

14556586_1773646156224681_2489816596077141984_o

Et toi, tu as sauté le pas ? Tu as déjà arrêter ?

Aujourd’hui, 2 ans de mignonnerie :-)

Aujourd’hui, enfin plutôt il y a 2 ans, j’allais au bloc, pour avoir mon dernier bébé avec ma première césarienne car Monsieur n’était pas dans le bon sens et le gynéco avait peur qu’il fasse plus de 4 kg et donc ne voulait pas prendre de risque.

2017-04-10_233412

J’aurais du coup finalement, avec 4 grossesses pu tester tous les modes d’accouchements: péridurale, sans péridurale à domicile, voie basse et césarienne!!!

Tout c’est bien passé, si on enlève la froideur du bloc et de cette sensation bizarre qu’on fouille en toi!!! Et à 11h24 le 17/04/2015 Mael est né….

3,725 Kg d’amour, une bouille joufflue, des minis mains, des minis pieds…

IMG_20150815_172940

2 ans, de caractère bien trempé, de jets de jouets, de non rangement, de bains éclaboussants, d’éclats de rires, de petits pas, de petites quenottes…. Oui, maman est dingue de toi 🙂

❤ ❤ Joyeux anniversaire mon grand bébé ❤ ❤

 

 

Voilà, c’est vraiment fini ….

Aujourd’hui est un grand jour … ou pas !!

Ce jour qui symbolise là reprise d’une vie sociale, la fin du maternage, la fin du couvage…

Durs seront ces premiers jours de séparation diurnes,  ne plus être à la maison, ne plus les restaurer le midi, ne plus goûter ensemble, n’avoir finalement que seulement 3 h par jour et les week-ends en pour subvenir aux demandes de 5 pépins.

Mais au fond de moi je sais que ce jour est libérateur,  retrouver ma vie de femme active, mon indépendance,  mon salaire aussi, me retrouver.

Ces 2 ans sont passés si vite, mais je pense que moralement une 3ème année aurait été fatale, car bon entre le 4 et le 5ème pépin, j’ai presque fait un congé de 5 ans entrecoupé de 3 mois de reprise.

Je reprends pendant les vacances, car papa est là et les grands iront un peu au centre, après les vacances c’est belle-maman qui gardera le plus petit pépin jusqu’en septembre ou on devrait avoir une place en crèche.

L’ado se gérera seul matin et soir et à moi préparation et accompagnement des petits écoliers matin et soir car papa part plus tôt et revient plus tard.

Reprendre un rythme et gérer tout ce monde va demander un peu de temps, mais pas de raison de ne pas y arriver, et de toute façon pas le choix!!! Les enfants eux sont contents d’aller à la cantine et au centre, pour l’instant car y aller occasionnellement et tous les jours c’est totalement différent!!

Ah, oui!!! Je reprends à plein temps, maintenant comme la moitié du mercredi est occupé par l’école, donc pour moi aucun intérêt car il faut les lever de toute façon.

Cette fois c’est vraiment fini, comme il n’y aura plus de bébé à la maison, je ne serais plus mère au foyer. C’est un choix que j’ai totalement assumé, pour m’occuper de mes enfants, il n’allait pas à la cantine ni à l’étude, les allers-retours école-orthophoniste 2 fois par semaine,  le ménage, les repas du soirs, le linge, les bains, la vaisselle, les courses régulièrement ( en bus avec bébé sinon c’est pas drôle), avec 5 enfants je peux te dire que c’est pas de la « feignasserie » de vouloir se mettre en congé parental.

Enfin bref, voilà, je vais essayer de rester un maximum active, disons un article minimum par semaine, ah oui parce que là du coup pendant ma pause déjeuner j’aurais du temps et du calme pour écrire 😀 . Et puis de chouettes partenariats arrive ne serait ce que Bande de Parents avec Béaba et Redcastle, pleins de petites surprises aussi 😉

Bon allez on va essayer de pas arriver en retard le premier jour :-p

 

Mademoiselle deviendra Madame – Annonce

Jeune adulte le mariage ne me disait trop rien, ça n’a jamais été mon rêve de petite fille de me marier !!

Avec chéri, il m’avait déjà fait sa demande, mais j’étais enceinte des jumeaux et financièrement ça n’aurait pas été possible, ou alors ça se serait fini en Mairie avec repas au Kebab pour les proches :-p

Du coup, on s’était dit plus tard…Puis il y a donc eu les jumeaux, un déménagement, Morgan peu de temps après, et après Morgan, Maël.

J’ai enchaîné 1 an de congé parental puis 1 an de boulot puis 3 ans de congé parental , 3 mois de boulot et 2 ans de congé parental, et en élevant tes enfants tu n’as pas de place pour les extra.

Puis là en vieillissant, avec toutes ses administrations qui m’appelle déjà par mon nom de future jeune mariée, les enfants qui me demandent pourquoi je n’ai pas le même nom qu’eux…

Mais il y a surtout cet homme, le mien depuis presque 11 ans, celui qui m’a fait de magnifiques enfants, qui a toujours tout plein d’attentions, qui m’aime et que j’aime comme et même plus qu’au premier jour, cela mérite bien d’être officialisé et fêté avec nos proches!!!

Voilà, donc le 5 mai 2018, nous nous dirons OUI !!!

Donc, tout au long de l’année il y aura des articles sur la préparation du mariage 🙂

 

 

Mon côté garçon manqué

Toute petite déjà à l’école je me traînais par terre comme un garçon, je jouais très souvent avec eux, je me comportais un peu comme eux.

Ma mère en me faisant des coupes types Mireille Mathieu, Playmobil ou très court en brosse avec même la mini queue derrière ça amplifiai le truc, mon dieu quand je revois les photos j’en viens à me demander mais pourquoi tant de haine 😂, je caricature un peu mais imagine : tu vois la coiffure d’Eugène dans TWD, bah voilà lol.

Quand je me revois ado hormis en 6ème ou je mettais des jupes, après j’ai passée le reste de mes années collèges et lycée en sweat-shirt,  Jean,  baskets, sur mon scooter, oui j’en ai eu 3 😎, 2 amochés par des accidents et le dernier vendu car là où je déménageais c’était impossible de ne pas se me faire voler bien sûr. J’ai toujours adoré les 2 roues, les voitures, la vitesse, d’ailleurs j’avais débridé mon scooter pour qu’il roule à 70 km/h à l’époque.

Alors par contre je me suis toujours maquillée, les garçons m’intéressait, j’ai eu des petits copains comme les « vraies » filles. Oui, cette réflexion  » vraie fille »  je l’ai eue a chaque fois que je m’habillais en jupe au travail et je précise que j’ai une grosse majorité de collègues féminines, à croire que si tu ne mets pas de jupes tu n’es pas une femme…WTF???

Dans le monde du travail, j’ai gardé passionnément mes jeans, et autres pantalons, bien sur les hauts ne sont plus des sweats et sont plus féminin. J’ai du mal avec les talons ou il faut vraiment qu’ils ne soient pas hauts et encore je ne suis pas à l’aise. On peux s’habiller en jean et être féminine surtout maintenant avec toutes les coupes existantes.

Tu remarqueras que ça ne m’a pas empêchée de trouver, du travail, l’homme de ma vie et de faire des enfants, cela fait partie de ma personnalité. Alors, si je ne correspond pas aux critères vestimentaires féminins, je n’en ai vraiment rien à foutre à faire.

 

😉