Archives du mot-clé perdu

Les bracelets d’identification Stikets

Qui ne s’est jamais fait de frayeur avec ses enfants, en ne les ayant plus à portée de vue. Ça m’arrive régulièrement des frayeurs toute seule et au final si je ne les vois pas c’est qu’ils sont derrière moi ou que j’ai mal compter 😅

Je suis de très près les pépins avec tout ce qui ce passe dans ce monde de fous, mieux vaut être sur ces gardes.

stikets

Chez Stikets,  on m’a proposé de tester les bracelets d’identifications. Je trouve l’idée sympa,  pas forcément au quotidien, mais plus pour les colonies, week-end dans la famille, vacances ou sortie avec l’école!!!

stikets1

Ce qui est chouette aussi c’est que les enfants puissent le personnaliser au niveau du bracelet et de l’étiquette, hormis le texte que les parents choisiront, car oui tu n’es pas obligé de mettre le nom et téléphone, tu peux y indiquer une allergie, un groupe sanguin, bref tout ce qui te semble important!!!

Ici c’est Eden qui a choisi la décoration du tour et Nolhan le smiley.

Tu as aussi plusieurs typographie et couleur de texte. Mais attention c’est à usage unique, une fois enlevé impossible de le remettre.

Les enfants pourront difficilement l’enlever car le fermoir est assez dur et c’est le but !!

Ils l’ont vite oublié car il est très léger, souple et confortable.

Les 3 bracelets sont à 10, 95 euros, tu peux aussi les acheter par 6 ou 9 c’est plus économique. Et les frais de ports sont gratuits à partir de 9 euros d’achats.

 

Tu y trouveras aussi des étiquettes, stikers, autocollants, tous pratiques et personnalisable bien sûr 😉

 

Tu peux suivre les actualités de Stikets sur facebook , Twitter , Instagram

Et surveilles ma page Facebook, Stikets va vous gâter !!!! Merci à Sabine 😉

 

 

*produit offert pour le test

 

 

 

Celui qui avait décidé de sortir jouer tout seul dehors ( grosse frayeur)

 

Hier, la journée a été chargée, on a terminé la journée avec la sortie de l’école a 16h, et un rdv avec la maîtresse d’Eden jusqu’à environ 16h30.

Juste après comme il faisait super beau ( et chaud) j’ai décidé de les emmener dans le parc une petite demi-heure, pour qu’ils se défoulent.

A 17h on commence à rentrer doucement car l’ado finissait ses cours et n’avait pas les clefs. Eden se cache souvent dans les parties communes de l’immeuble et ce jour là ne diffère pas des autres. Arrivée en haut, poussette avec bébé dans les bras ( 3 étages il est lourd le petit pépin), avec ses 2 frères, je l’appelle pour qu’il monte et qu’on rentre..

J’ouvre la porte de la maison, et toujours pas d’Eden à l’horizon…Je pose petit pépin dans son lit, et dit aux plus grands de m’attendre sagement. Je redescend faire toute les parties communes de l’immeuble en l’appelant…rien. Je remonte voir si il ne se serait pas faufiler en remontant et serait donc revenu, non toujours personne!! Je redescend faire le tour du bâtiment, personne!!

Gros flippe, ou est-il passé? Serait-il retourné dans le parc, à l’école???…Je n’en sais rien…Je décide de regarder par les fenêtres de l’appartement on est au 3ème, on a une bonne vue, rien de rien!!!Mon cœur s’emballe, je bous, je dégouline ( il fait super chaud en plus), j’angoisse à mort. Je vois l’ado qui arrive en bas, je lui demande si il ne voit pas son frère, non !!Nolhan qui regardait au même moment par la fenêtre de l’autre côté le voit  « Il est là », l’ado étant en bas je lui dis d’aller le chercher.

En remontant, l’ado me raconte qu’il était avec un copain en train de jouer, et que quand il l’a vu, il lui a souri et a continué a jouer!!

Je l’ai pris, mis dans sa chambre et la j’ai commencé un épilogue tantôt en criant, tantôt en pleurant, tellement j’ai eu peur. Je pense qu’il a bien compris enfin j’espère. Je lui ai répété qu’il ne sortait pas seul, mais toujours avec papa et maman, qu’il y avait des gens méchant qui veulent faire du mal aux enfants, qu’il aurait pu se faire écraser dans le cas ou il traverserait la route, et surtout qu’on ne part pas sans prévenir!!

Du coup il est privé de consoles jusqu’à nouvel ordre.

Alors, oui ici certains gamins sont très jeune dehors à jouer, mais nous non a 7 ans à peine il est hors de questions que nos enfants traînent, meme en bas de l’immeuble.