Archives du mot-clé reprise

Le Mépris

Non, je ne te ferais pas un remake du film de Jean Luc Godard. Je te parlerais juste de ma tristesse latente de voir le mépris de mon petit dernier.

Je ne lui en veut pas, je le comprends pleinement. Avoir sa maman à disposition depuis sa naissance, puis hop à deux ans, elle se tire tous les matins avec mes frères et ils reviennent tous sans moi.

-Que se demande-t-il dans sa belle petite tête ?

-Tu crois qu’il pense qu’on part jouer sans lui au parc toute la journée et qu’on l’abandonne?

Désolée, c’était une petite apparté en monologue!!

C’est ma belle-mère qui le garde à la maison, et tout ce passe bien. Quand elle est là, il me voit et râle et je peux courir pour pouvoir lui faire un bisou. Quand elle part c’est pareil, même me donner la main dehors il ne veut pas et préfère la donner à ses frères. Avec son père, il n’a pas se rejet, il a l’habitude de le voir partir travailler donc aucun changement.

Alors il y a quelques jours, parce qu’en plus il fait des comédies au coucher et que même le prendre dans le lit il s’écartait, j’ai craqué (en plus c’était la mauvaise période du mois… ce qui n’arrange rien). J’ai chialer un bon coup, ça faisait plus d’un mois que la boule me restait en travers, chéri m’a réconforté en me disant que ce n’était pas ma faute, ça m’a fait du bien d’évacuer.

Même si je suis contente d’avoir repris le travail, je ne remercie pas M.Hollande et son gouvernement pour avoir raccourci le congé parental, je serai d’ailleurs curieuse de savoir combien d’homme prennent le relais au bout des 18 mois??!!

Bon, ça c’était les deux premiers mois surtout, maintenant ça se passe beaucoup mieux heureusement, il faut juste un peu de temps, d’adaptation. Les matins en week end il est adorable, il s’est réveillé, donc je me suis levé avec lui pour laisser papa se reposer, et il m’a tendu sa tête pour un bisou et faire des câlins. Il revient petit à petit vers moi et on compense le week end…C’est déjà ça!!!

19221538_1885516271704335_4293922955173513354_o.jpg

Et toi? Tu as repris le travail? La séparation c’était comment chez toi?